Veuillez patienter

Chargement ...

TOUS-TRAVAUX-PARQUET.COM

Indémodables, particulièrement résistants, esthétiques et naturels, les parquets sont très appréciés des consommateurs. De nombreuses essences de bois disponibles, des lames plus ou moins grandes et larges, différentes techniques de pose… à chaque pièce son parquet ! Alors, pour vous aider à bien choisir votre parquet, massif ou contrecollé, voici quelques informations précieuses ! L'esthétique, la solidité, la facilité d'entretien, la résistance à l'usure, le prix et le confort sont autant de critères qui doivent intervenir dans le choix de votre revêtement de sol. Le meilleur revêtement de sol n'existe pas. Tout dépend de vos priorités, de vos goûts et de votre budget.

Choisissez le prestataire le plus près de chez vous pour réduire les frais de déplacement sur toutes les villes et départements en France région parisienne, Melun, Versailles, Evry, Nanterre, Bobigny, Créteil, Pontoise, Lille, Marseille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nice, Lyon, Grenoble, St Etienne, Dijon, Reims, Le Havre, Toulon, Saint-Pierre, Ajaccio, Bastia, Monaco, Toulon, Rennes, Angers, St Denis, Villeurbanne ...)
 

TRAVAUX ...



Avantages et inconvénients des parquets

Avantages :

- produit naturel
- aspect chaleureux
- résistants (à condition d’être de bonne qualité)

Inconvénients :

- certains parquets sont assez chers
- ne résistent pas à l’eau, inutile de les placer trop tôt
- attention à la dilatation et au retrait du bois (problème résolu par les joints de dilatation)

Types de parquets

Le plus cher mais également le plus solide :
Un parquet massif se compose de différentes planches provenant d’un même morceau de bois qui sont posées une à une sur la sous-couche selon un modèle déterminé.

Parquet stratifié :
Se compose de plusieurs couches : une sous-couche (résineux ou multiplex), une couche intermédiaire (sapin, MDF ou HDF) et enfin une couche de finition (bois massif doit se composer d’au moins 2,5 mm d’une essence de bois noble) L’épaisseur de la couche supérieure varie généralement de 4 à 6 mm. L’épaisseur totale d’un parquet stratifié varie de 8 à environ 20 mm. Il s’agit souvent de parquets prêts à poser qui ont déjà été vernis ou huilés lors de la livraison La plupart des parquets stratifiés sont nettement moins chers que les sols massifs. D’autre part, ils ne peuvent pas, selon l’épaisseur et la qualité de la couche supérieure, être poncés aussi souvent qu’un parquet massif. Pose plus facile et plus rapide que le parquet massif Il existe également des parquets stratifiés qui sont un peu plus chers que les parquets massifs. Le modèle stratifié ne sera pas choisi pour des raisons budgétaires, mais bien en raison de la stabilité. La couche supérieure et une couche intermédiaire ont la même épaisseur et se composent du même type de bois ou d’un type de bois similaire. Lors de l’inévitable travail du bois, les différentes couches se font obstacle, ce qui augmente la stabilité du parquet. De ce fait, ce parquet peut également être fourni en plus grandes largeurs et longueurs.

Parquet contrecollé :
Se compose également de plusieurs couches, mais la couche supérieure est nettement plus mince que dans le parquet lamellé. Le parquet contrecollé se compose d’une plaque de HDF ou MDF dure et imperméable sur laquelle est posée une couche très fine de bois de plaquage. La résistance du revêtement est davantage déterminée par le support (généralement en MDF) que par la solidité du bois. Comme seule une très petite couche est nécessaire, le choix du bois influencera beaucoup moins le prix final que dans le cas des parquets massifs. Bons résultats en matière de résistance et de facilité d’entretien. Certaines essences de bois tendre (p. ex. merisier) ne sont pas suffisamment résistantes pour un parquet massif mais peuvent être utilisées pour les sols contrecollés. Impossible de le poncer pour le rénover. Il existe également des sols contrecollés avec un revers en liège offrant des propriétés insonorisantes. Le parquet contrecollé n’a pas autant d’exigences en matière de sous-sol et peut parfaitement être placé sur un sol existant à condition qu’il soit suffisamment sec et stable. La pose et la flexibilité du parquet contrecollé ont été considérablement renforcées par l’introduction du système d’encliquetage. Les différentes planches ne doivent plus être collées mais peuvent simplement être encliquetées. Entretien: Un coup d’aspirateur régulier suffit. Il n’est pas nécessaire et pas possible de reponcer le sol au bout d’un certain temps

Parquet vieilli et parquet de récupération :
Tant dans un intérieur moderne que classique, l’on opte de plus en plus pour des parquets anciens (de récupération) ou pour des parquets d’aspect ancien (parquet vieilli). Parquet de récupération : chez négociants de matériaux de récupération qui vont démonter pour leurs clients d’anciens parquets dans d’anciens couvents, châteaux ...
Parquet vieilli : De nouvelles planches sont vieillies en usine. La différence entre un parquet vieilli et un véritable parquet de récupération est à peine visible. Les rainures et languettes sont entièrement intactes; pouvoir être placés de la même manière qu’un sol neuf. Disponible chez les parqueteurs, ils sont disponibles toujours et en grandes quantités, ce qui n’est généralement pas le cas des matériaux de récupération

Laminé (parquet laminé) :
Le laminé est souvent assimilé au parquet, mais il s’agit en fait d’un tout autre revêtement de sol. Cliquez ici pour plus d’infos sur les sols laminés.

Dernières recherches:

 

 

 

 
TOUS TRAVAUX PARQUET est un service PLATE-FORME HABITAT ©

Pose parquet flottant massif rénovation


Copyright © 2000 - 2014 Tous droits réservés - ¨Plate-forme Habitatsur
Contactez-nous Tél : 0 890 711 115 (0.15 €TTC/min) - Fax : 01 84 17 21 78

Infos : Thématiques du site - Informations légales - Ce site dans vos favoris - Ce site en page de démarrage - Bâtiment - Chiffrage travaux